MATLAB fournit un format de fichier très pratique pour enregistrer et charger des données : les fichiers « .mat ». Les avantages de ces fichiers sont la rapidité de chargement et la petite taille qu’ils occupent.

Ces opérations sont réalisées respectivement par les commandes save et load.

 

Sauvegarde de variables (save)

La commande save permet de sauvegarder des variables de l’espace de travail dans un fichier MAT.

  • save monfichier % Sauvegarde toutes les variables du workspace courant
  • save monfichier X Y; % Sauvegarde seulement les variables X et Y

 

On définit une variable t, puis on sauvegarde la variable t dans le fichier fic_t,

>> t = [1 2 3]
t =
1     2     3

>> save fic_t t;

Le fichier obtenu aura pour extension « mat » et sera sauvegarder sous le nom fic_t.mat. Si on ne spécifie pas le nom d’une ou plusieurs variables dans les arguments de la commande save, toutes les variables de l’environnement seront sauvegardées.

 

Si on efface toutes les variables de la mémoire,

>> clear all

 

MATLAB ne connait plus la variable t.

>> t
??? Undefined function or variable 't'.

 

Chargement de variables (load)

La commande load permet de charger des variables contenues dans un fichier MAT dans l’espace de travail.

  • load monfichier; % Charge toutes les variables contenues dans le fichier
  • load monfichier X Y; % Ne charge que X et Y

 

Si l’on charge le fichier fic_t, la variable t est de nouveau présente dans l’espace de travail.

>> load fic_t

 

Cette vérification peut se faire, soit par appel de cette variable,

>> t
t =
1     2     3

 

Soit par l’utilisation de la commande whos qui affiche toutes les variables de l’espace de travail avec leurs attributs (taille, etc.)

>> whos
Name     Size            Bytes Class     Attributes
t         1x3               24 double

 

Suppression de variables (clear)

On a la possibilité d’effacer une ou plusieurs variables de l’espace de travail. Si l’on veut, par exemple, effacer uniquement certaines variables, on exécutera la commande clear suivie des noms de ces variables.

Exemple
>> t = [1 2 3];
>> x = 1;
>> z = 2 - 3i;

 

>> whos
Name     Size           Bytes Class     Attributes
t         1x3               24 double
x         1x1                8 double
z         1x1               16 double   complex

 

On décide d’effacer les variables x et t.

>> clear t x

 

L’exécution de la commande whos n’affiche que la seule variable z avec ses attributs.

>> whos
Name     Size           Bytes Class     Attributes
z         1x1               16 double   complex