Dans cet article, nous allons voir comment représenter, de façon graphique, les nombres complexes sous MATLAB.

 

Tracer une entrée complexe

Cet exemple montre comment tracer la partie imaginaire en fonction de la partie réelle d’un vecteur de nombres complexes z.

Avec les nombres complexes, plot (z) est équivalent à plot (real (z), imag (z)), où real (z) est la partie réelle de z et imag (z) est la partie imaginaire de z.

 

Nous allons définir z comme un vecteur de nombres complexes aléatoires.

z = eig (randn (20));

 

Tracer la partie imaginaire de z en fonction de la partie réelle de z. Afficher un cercle à chaque point de données.

figure
plot(z, 'o')
Plot nombres complexes

 

Tracer plusieurs vecteurs de nombres complexes

Cet exemple montre comment tracer la partie imaginaire en fonction de la partie réelle de deux vecteurs de nombres complexes, z1 et z2.

Si vous passez plusieurs nombres complexes à tracer, tels que plot (z1, z2), alors MATLAB ignore les parties imaginaires et trace les parties réelles. Pour tracer la partie réelle en fonction de la partie imaginaire pour plusieurs nombres complexes, vous devez passer explicitement les parties réelles et les parties imaginaires à tracer.

Définir les données complexes.

x = -2:0.25:2;
z1 = x.^exp(-x.^2);
z2 = 2*x.^exp(-x.^2);

 

Trouver la partie réelle et la partie imaginaire de chaque vecteur en utilisant les fonctions real et imag. Ensuite, tracez les données.

real_z1 = real (z1);
imag_z1 = imag (z1);

real_z2 = real (z2);
imag_z2 = imag (z2);

plot (real_z1, imag_z1, 'g*', real_z2, imag_z2, 'bo')
Tracer plusieurs vecteurs de nombres complexes